Les elevages de Plantecarnivore

Ancylometes bogotensis

Si vous n'êtes pas arrivés par l'accueil, merci d'y faire un petit tour, pour le compteur!

Spécimens maintenus au 20 Août 2014 : 5 juvéniles
Provenance: Particulier forum Le Monde des araignées
Origine: Amérique centrale

Fiche d'élevage


Les Ancylometes bogotensis sont des araignées de la famille des Ctenidae, originaires d'Amérique centrale.
Ce qui démarque ce genre des autres de la même famille, c'est sa capacité à rester pendant 20 minutes sous l'eau, pour échapper à un prédateur ou pêcher des petits poissons ou des petites grenouilles.
A.bogotensis sous l'eau
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

Les femelles adultes mesurent environ 3/4 cm de corps pour une dizaine de cm d'envergure, et les mâles adultes mesurent 2/3 cm de corps pour environ 12 cm d'envergure.
Ces araignées, contrairement à la plupart des membres de la famille, ne sont pas arboricoles, mais vivent au ras de l'eau. Les plus jeunes chassent des petits insectes et des larves de moustiques, tandis que les adultes peuvent pêcher des poissons.
Dès les premiers stades, les Ancylometes bogotensis peuvent s'immerger sous l'eau pour échapper à leurs prédateurs. Elles sont également spécialistes de la chasse en glissant sur l'eau.
A.bogotensis sur l'eau
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

Une fois adulte, le mâle va chercher une femelle. Il va signaler sa présence en tapotant avec ses pédipalpes sur le sol ou sur l'eau. Quelque temps après l'accouplement, la femelle va faire un cocon sphérique. Elle va le vernir, de façon à ce qu'il soit bien étanche, s'il doit aller dans l'eau.
Environ un mois après, la femelle va faire une petite toile anarchique, pouponnière pour ses rejetons. Il y en a entre 300 et 800 environ. Quelques jours après leur éclosion, ils vont muer et se disperser.
Il leur faudra 9 mois pour devenir adultes et une dizaine de mue.
Pour les jeunes, un pot avec de la sphaigne ou de la sciure détrempée sera très bien. En grandissant, elles doivent se retrouver dans des boîtes un peu plus grandes, type boîtes Haribo, très humides, avec de la mousse, et un petit point d'eau (petit récipient à part), dans lequel on peut mettre des larves de moustiques, même si d'autres proies sont à prévoir. Une fois que la bête a 5/6 mois, on peut la mettre dans son terrarium définitif. 30x20x20 environ est bien. Il faut qu'il y ait un point d'eau.

Mes installations


habitat pour jeunes A.bogotensis
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

habitat pour grandes A.bogotensis
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

Observations personnelles


C'est une espèce très vorace, un spécimen que j'avais eu se jettait toujours très férocement sur toutes les proies que je lui mettais. Elles ne craignent pas qu'on les approche d'un petit peu près pour faire des photos.
Bien que considérée comme vagabonde, cette espèce a généralement une place dans le terrarium qu'elle préferera aux autres.

Photos


jeune A.bogotensis
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

juvénile A.bogotensis
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

juvénile A.bogotensis
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

jeune A.bogotensis et sa proie
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

jeune A.bogotensis et sa proie
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

jeune A.bogotensis et sa proie, en 'moyen' plan
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

jeune A.bogotensis sur l'eau
Pour agrandir l'image, cliquez dessus!

Articles de mon ancien blog


Premier lien
Deuxième lien